Le DR400 est mort !!

Exprimez vous, libres opinions, vos idées...

Re: Le DR400 est mort !!

Messagepar Cygair » 30 Juil 2014, 14:44

Cessna a annoncé hier, dans le cadre du salon d'Air venture à Oshkosh la sortie du 172 diesel.

Leur choix s'est dévolue sur le Continental CD155, qui n'est autre qu'un thielert.

http://www.aopa.org/News-and-Video/All-News/2014/July/28/Cessna-to-offer-diesel-powered-Skyhawk

Le prix d'appel pour cette machine est de 435000$, soit 65000$ de plus que la version 100ll de 180cv.
Bon vol

Cygair
Cygair
 
Messages: 287
Inscrit le: 25 Fév 2005, 21:27
Localisation: Longueuil, QC

Re: Le DR400 est mort !!

Messagepar zoiseau » 03 Août 2014, 11:59

Cygair a écrit:Cessna a annoncé hier, dans le cadre du salon d'Air venture à Oshkosh la sortie du 172 diesel.
Leur choix s'est dévolue sur le Continental CD155, qui n'est autre qu'un thielert.
...Le prix d'appel pour cette machine est de 435000$...


435000 dollars = 326250 Euros, je voudrais savoir si c'est Hors Taxe ou TTC, Cygair.
zoiseau
 
Messages: 6
Inscrit le: 16 Juil 2008, 13:03

Re: Le DR400 est mort !!

Messagepar Cygair » 04 Août 2014, 11:20

Il y a de très forte chances que cela soit du HT, car aux usa la TVA varie en fonction de l'état.
Bon vol

Cygair
Cygair
 
Messages: 287
Inscrit le: 25 Fév 2005, 21:27
Localisation: Longueuil, QC

Re: Le DR400 est mort !!

Messagepar zoiseau » 04 Août 2014, 19:08

Cygair a écrit:Il y a de très forte chances que cela soit du HT, car aux usa la TVA varie en fonction de l'état.


Merci Cygair, si c'est du HT, donc c'est intéressant pour le Frenchie :
à moteur égal ( 155 CDI)
- un DR401 IFR (donc tout équipé) est annoncé à 300000 euros HT (source aérobuzz)
- un C172 affiche 326250 euros HT, donc déjà 26250 euros de différence !
Je me demande si c'est le prix du métal qui fait cette différence car en terme de perf...le 172 est TRES,TRES, TRES loin du Robin ! Question confort ?...le DR401 a une sellerie, un habitacle et une érgonomie qui n'a rien à voir avec le DR400 ! Equipement ? Seraient-ce les Garmins ?

De toutes les façons l'évidence brille : Tous les constructeurs CDN se mettent au Diesel et Centurion semble être en train de s'imposer !
zoiseau
 
Messages: 6
Inscrit le: 16 Juil 2008, 13:03

Re: Le DR400 est mort !!

Messagepar François VFR » 21 Août 2014, 12:54

Bonjour Zoiseau,
Une nouvelle preuve que j’aime bien les Robin… :D
Quand papa vole, le fiston au sol (cette fois) fait quelques photos !
François

Image

Image

Image
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Le DR400 est mort !!

Messagepar François VFR » 21 Août 2014, 13:07

Dans le lot y’a même quelques photos originales, comme celle-ci !
Sacré Loulou.
François

Image
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Re: Le DR400 est mort !!

Messagepar François VFR » 31 Juil 2020, 18:48

Image

Je me permets de remonter ce topic intéressant et de porter un petit jugement sur les « améliorations » apportées au DR401 comparativement à un DR400.
Ayant quelques années de pratique à mon actif maintenant, et sur plusieurs DR401 aussi, mon avis de départ sur la prise de poids globale de l’avion n’a absolument pas changé : l’avion est désormais moins performant à motorisation et hélice égale.
Je n’ai jamais connu la moindre panne de trim ou de volets sur DR400 (la raison principale étant qu’ils sont mécaniques sur celui-ci) alors que les pannes sur le DR401 sont hélas assez courantes.
J’en ai eu, d’autres pilotes de mon aéroclub aussi, sur DR400 : jamais.
On va dire que ça entraîne le pilote, au choix à revenir se poser immédiatement (volets ne rentrent plus) ou encore parfois de se poser en lisse (ne sortent plus).
Je ne parle pas du témoin de trim électrique qui lui aussi tombe régulièrement en panne.
La rentré des volets est vraiment lente, sur terrain court ça ne va pas dans un sens sécuritaire, si on fait juste un touch et qu’on veut très vite repasser à un cran pour la rotation et la montée.
Le DR401 est plus confortable, c’est un fait, et pour les longues navigations ou le dos de l’instructeur c’est incontestablement un plus.
Le contacteur démarreur situé en bout de course de la clef magnétos (+ appui dessus) est moins costaud et fiable qu’un inter séparé dédié au démarreur.
Etant en bout de course, c’est lui qui choisit à votre place la (les) magnéto en service au démarrage aussi et ce n’est pas obligatoirement une bonne idée à l’usage.
Le réglage des sièges et verrouillage me semblent beaucoup plus fiables, j’ai souvenir de rapports d’accidents au décollage avec un siège qui recule manche alors non contrôlé, et un avion qui décroche dans la foulée, des blessés ou des morts.
La faute sera imputable au pilote dans tous les cas de figures pour non vérifications sérieuses, mais sur les vieux DR400, quand même, parfois le verrouillage était parfois un peu hasardeux.
L’apparition d’une jauge mécanique (tirette plastique) située juste derrière le bouchon de remplissage est une super idée, simple et efficace.
La jauge électronique du DR401 fluctue parfois, dommage on avait progressé sur l’aspect sécuritaire vérifications du niveau d’essence, voir plus haut.
L’avion est toujours aussi costaud en utilisation aéroclub, très bonne chose.
La rapidité d’intervention du constructeur sur un avion neuf est TRES perfectible, d’autant plus si à la livraison on hérite d’un aéronef qui perd de l’essence pour cause de collier mal serré sur une durite. La faute pour moi est quasi inexcusable (en aéronautique le rôle de contrôle avant livraison est primordial) et encore plus si ça se situe à un endroit non vérifiable par l’utilisateur lambda et faisant correctement toute sa pré-vol extérieure.
Bravo au pilote ayant senti anormalement une grosse odeur d’essence en vol et qui a eu la bonne idée de se reposer le plus vite possible.
L’avion avait moins de 5 heures de vol.
L’avion a toujours sa roue avant qui peut se remettre, ou rester dans l’axe pour les raisons que l’on connait tous.
Il y aura donc toujours quelques pilotes qui goûteront à une aventure possible à l’atterrissage, les jours de vent, avion centré arrière, mal trimé, piste mal pavée, etc…
J’en ai fait les frais sur le 400 comme sur le 401, sur piste mal pavée avec du vent, ça s’est heureusement bien terminé.
L’avion reste très maniable, mais moins « joueur » qu’un DR400, prise de poids oblige.
J’ai connu 2 pannes anémo en vol sur le DR401 et 1 sur un DR400, pas de critique objective sur le sujet on gère la situation de la même manière.
Ce sera tout pour le moment.
François
François VFR
 
Messages: 803
Inscrit le: 19 Jan 2008, 00:02
Localisation: Nantes

Précédent

Retour vers Libre service

cron